Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aide

  • : Le blog de WAHF
  • Le blog de WAHF
  • : L'histoire de la W.A.H.F. commence en 1990 avec Lina, petite Teckel à poil dur, devenue paralysée de l'arrière-train à l'âge de trois ans suite à une hernie discale. Hormis son handicap, Lina - hélas aujourd'hui décédée - était une petite chienne dynamique, en pleine santé et respirant la joie de vivre.
  • Contact

Soutien financier

Voici les coordonnées bancaires des comptes sur lesquels vous pouvez verser
votre contribution à nos actions (dons ou cotisations).
Ne l'oubliez pas : nous ne sommes pas subsidiés ni subventionnés.
Le soutien de sympathisants comme vous est notre seule ressource. 

Compte ING:

310-0756115-86
IBAN: BE78 3100 7561 1586
BIC: BBRUBEBB

Compte La Poste:
000-0209480-57
IBAN: BE09 0000 2094 8057
BIC: BPOTBEB1

Agenda - Activités

* Chaque mercredi après-midi, de 14 h à 18 h : Brocante au profit de nos animaux à notre "Maison de Suzy" - rue de la Cible, 19 à 1030 Bruxelles.

* Chaque week-end (samedi et dimanche) et les jours fériés,  de 11 h à 15 h : ouverture de notre Boutique au Centre-Ville - rue des Capucins, 33 à 1000 Bruxelles (près de la place du Jeu de Balle).

Deux adresses pour venir chiner et peut-être découvrir l'objet qui vous séduira ou vous amusera. En l'achetant, vous contribuerez au financement de nos actions. Soyez bienvenus !

28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 10:34

Petite chienne croisée Fox/Epagneul stérilisée d'un an.

Très affectueuse et sociable mais aussi très tonique. Elle a besoin d'une présence et d'une

main ferme pour être bien éduquée mais ne demande qu'à apprendre.

Habituée à la cohabitation avec d'autres chiens mais pas aux chats.

A placer de maître à maître.   Adoptée !!!

Repost 0
Published by asbl W.A.H.F. vzw - dans Chiens adoptés
commenter cet article
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 14:42

Le rôle social du chien dans la société en général et dans la ville en particulier n'est plus à démontrer. Sa présence permet de rompre la distance et de rapprocher des personnes qui, sans lui, ne se seraient probablement jamais parlé.

Souvent unique compagnon de personnes solitaires, il leur permet de mieux supporter la situation en leur donnant une raison de rythmer le temps selon ses nécessités. En échange, il leur fournit ce lien affectif essentiel qui les garde sensibles et disponibles au monde.

La science a aussi prouvé à maintes reprises combien le contact physique avec un corps d'animal vivant apaise les souffrances des malades et calme les tourments de l'esprit et de l'âme. A telle enseigne qu'il a été officiellement vérifié que la présence d'un animal allège la consommation de médicaments, participant ainsi directement à réduire la charge de la sécurité sociale.

Partant de ces constatations, la W.A.H.F., qui se veut avant tout une association urbaine au secours des animaux, bien sûr, mais aussi au service des humains (le terme d'"entraide homme-animal", explicitement inclus dans ses statuts, intègre cette notion d'interaction réciproque), a voulu marquer le pas et concrétiser ainsi sa vocation. En outre, la géographie de son implantation, à quelques mètres de deux maisons de repos, rendait l'idée presqu'évidente.

C'est ainsi que nous avons lancé un service d'animation et d'assistance, aujourd'hui encore expérimental, mais déjà très révélateur.
Grâce à la collaboration de deux adorables toutous - la Labrador "Princesse" et le Griffon "Bouboule", nous nous rendons régulièrement - sur invitation des institutions qui l'accordent à leurs pensionnaires - pour des séances de caresses et de câlins d'une heure à une heure et demie sur place, généralement dans les halls ou lieux de rencontre (réfectoires ou cafeterias) ou, plus exceptionnellement, dans certaines chambres.

Ces moments sont attendus avec impatience par les personnes âgées et c'est toujours à regret que nous prenons congé en promettant, bien sûr, de revenir sans faute la semaine suivante. Il est inutile de décrire la joie sur les visages et l'éveil d'activité que génère à chaque fois l'apparition de nos petits amis à quatre pattes.


Ci-contre : notre "Princesse"

Comment leur venue met de la lumière dans les regards éteints, comment les mains se tendent, combien la parole reprend ses droits, au point que l'animateur a parfois du mal à se faire entendre... Et surtout les sourires qui fleurissent un peu partout et les joues qui rosissent, les dos qui se penchent vers les chiens et semblent se redresser ensuite avec plus de vivacité... Ces pas qui soudain s'accélèrent... Tous ces signes ne trompent pas. Ces petites animations apportent un bienfait incontestable à leurs bénéficiaires.

Il est clair que cette activité est appelée à se développer, tant par les publics-cibles concernés (non seulement les personnes d'âge mais aussi les enfants malades, les personnes handicapées, les adolescents et les adultes en difficulté, certains patients d'établissements psychiatriques, certains détenus en milieu carcéral, etc.) car la demande est immense et multiple.

A cette fin, la W.A.H.F. souhaite recruter des bénévoles motivés dont elle assurerait la formation. De même, elle souhaite sélectionner des chiens aptes à ce genre d'activité, soit accompagnés de leur maître-animateur, soit - comme "Princesse" et "Bouboule", recueillis et adoptés à demeure par l'association - et hébergés dans la future "Maison des Chiens" qui devient, dès lors, un outil indispensable au développement de l'activité.

C'est pourquoi nous ne saurions que réitérer notre appel aux dons permanents mensuels "LOYER MAISON DES CHIENS", afin que ce beau projet puisse vivre et évoluer pour tous ceux qui l'espèrent et ne pourraient déjà plus se passer des visites de leurs nouveaux amis.

Si vous approuvez ce projet et le soutenez, ne soyez donc pas indifférents. Offrez un toit à nos futurs chiens d'assistance et vous apporterez un peu de bonheur en plus à toutes ces personnes que la vie ou le temps ont fragilisées.

                                     "Bouboule"


DEJA,  MERCI  A TOUS  !!!!!

Repost 0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 14:56

 
Beau gros lapin adulte, mâle castré, à la robe courte, gris-bleu uni. Agé de 2 ans environ.

Parmi les plus gentils et les plus sociables des lapins qui soient passés par chez nous. C'est un amour ! Impossible de passer à côté de sa cage sans lui faire un câlin ! Il ne demande que cela. Il n'a jamais esquissé le moindre mouvement de fuite ni de révolte. Vraiment "une crème" de lapin !Lapin3.jpg-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

Adopté !!!

Repost 0
Published by asbl W.A.H.F. vzw - dans Petits animaux à adopter
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 10:50
Depuis sa création, notre asbl a toujours tenu à soutenir toutes les réalisations effectuées dans le but de stériliser les chats errants. Et plus particulièrement, en application de sa vocation locale de refuge urbain,  elle s'implique directement dans les campagnes réalisées dans deux des trois communes limitrophes de son implantation, à savoir Saint-Josse-ten-Noode et Schaerbeek, qui ont d'ailleurs été toutes deux des pionnières de longue date dans ce domaine.   La troisième commune concernée,  Bruxelles  (incluant le Pentagone, le quartier Schuman et les squares, Laeken, Neder-over-Hembeek et Haren) quant à elle, se fait toujours attendre pour établir les bases d'une campagne, pourtant vivement encouragée par la Région de Bruxelles-Capitale.
En effet, le 1er décembre 2007, le gouvernement, via la Ministre Evelyne HUYTEBROECK,  publiait un arrêté relatif au subventionnement des communes pour la stérilisation des chats errants, en application de l'ordonnance qui avait institué, le 16 mai 2002,  le principe de cette subvention forfaitaire des communes bruxelloises.
A ce jour, 17 des 19 communes bruxelloises ont pris leur part d'engagement dans le processus (seules, Bruxelles et Forest font encore office de "lanternes rouges") et, au niveau du pays, quelques 150 communes sont déjà officiellement actives et leur nombre croît sans cesse. On ne peut que s'en réjouir.
                          

Concrètement, que représente l'action de la W.A.H.F.  ?
En fait, nous recueillons les demandes et signalements des riverains qui nourrissent les chats SDF sur leurs territoires et leur fournissons éventuellement en prêt le matériel de capture nécessaire. Lorsque les animaux concernés sont capturés, nous organisons un rendez-vous avec un des vétérinaires agréés dans le cadre de la campagne. Les chats sont hébergés chez nous jusqu'au jour de l'intervention. Le moment venu, nos bénévoles les déposent le matin au cabinet du vétérinaire, où ils seront récupérés en soirée. Selon les cas  (mâle ou femelle, conditions météorologiques,  proposition  éventuelle d'adoption), ils seront soit relâchés sur leur terrain d'origine, soit accueillis dans notre infirmerie pendant le temps nécessaire à leur convalescence ou jusqu'à leur adoption lorsque celle-ci est à l'ordre du jour.

Depuis 1992, ce sont quelque 750 petits félins qui ont ainsi pu, grâce à notre médiation, être privés de descendance et, par conséquent.  être beaucoup mieux tolérés dans leur environnement.

Ces interventions ont toutes été effectuées par des bénévoles et notre association n'en tire aucun bénéfice autre que moral puisque cette partie de l'activité - comme toutes les autres d'ailleurs - ne fait l'objet d'aucune subvention.
Nous tenons à le souligner et, en même temps, à rendre hommage à tous les volontaires qui, au fil du temps, ont apporté leur contribution à ce travail de longue haleine et sans cesse renouvelé. 
On pourrait en effet imaginer qu'après quelques années de stérilisation systématique, les populations félines SDF s'éteindraient d'elles-mêmes. C'est sans compter avec l'inconscience de tous ceux qui négligent de faire opérer leurs chats dont une partie des rejetons vient dès lors  rejoindre  chaque année les rues et les terrains vagues. Lorsqu'on prend conscience qu'une chatte "entière" peut engendrer en moyenne au cours de sa vie, une centaine de descendants, on ne peut pourtant se voiler la face.
C'est pourquoi nous n'oublions pas de poursuivre l'effort afin de persuader tous les propriétaires de chats de prendre cette précaution salutaire et responsable pour l'environnement autant que pour le bien-être des animaux. Dans cette optique, tous les chats entrant dans notre refuge sont stérilisés dès l'âge de 7 à 9 mois et nos contrats de placement engagent les adoptants à faire opérer les chatons adoptés chez nous dès qu'ils atteignent cet âge.

Soutenir la W.A.H.F., c'est donc aussi apporter une contribution concrète à cet aspect essentiel de la qualité de vie.
 

Repost 0
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 09:19

   A tout seigneur, tout honneur ! Quelques belles images de Minouche dans sa nouvelle maison, dont elle est la reine. On y voit aussi comment son poil a magnifiquement repoussé, masquant déjà complètement ses cicatrices ! Bravo, Minouche et tous nos voeux de bonheur à toi et à Véronique !




Des images de joie, de tendresse et de bonheur aussi pour Snoopy, adopté par la famille De Greef à Ruisbroeck, dans laquelle il a vite pris une place qu'il n'échangerait pour rien au monde ! 

Chez les chats, à présent, voici Luna, qui conjugue de tendres regards et de doux moments avec Shira à Saint-Josse (Bruxelles) :







 


Sans oublier le bel EROS, qui fait la joie de sa famille

 


La sublime MARQUISE règne sur la maison et sur les coeurs d'Elodie et de Letitia à Woluwé-St Lambert, entre deux voyages en Thalys, sur les genoux d'Elo :

 


 

Repost 0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 09:51
Nous vous avions conté récemment les déboires rencontrés avec la propriétaire de l'ancienne "Maison des Chiens", avenue Dailly à Schaerbeek. En défaut de permis d'Urbanisme, l'immeuble ne pouvait plus être exploité sans subir de modifications fondamentales de sa structure. Nous n'en étions que locataires et cette obligation ne nous incombait donc pas, d'autant plus que nous n'étions nullement responsables de ces caractéristiques illégales..
Heureusement, le conflit s'est orienté vers un dénouement relativement serein, grâce à la médiation d'une experte-architecte.
Nous avons heureusement pu clôturer ce mauvais bail de façon anticipative, sans devoir décaisser d'argent supplémentaire. La contrevaleur des travaux que nous avions réalisés dans ce bâtiment nous aura dès lors accordé la jouisssance d'une occupation de 30 mois. Quant au solde, il aura permis à la propriétaire de temporiser avant de trouver une affectation rentable du rez-de-chaussée commercial, seule partie légalement exploitable de la maison. Nous avons ainsi évité une longue procédure et le risque, somme toute très probable, de devoir investir en honoraires l'équivalent de l'indemnité que nous étions en droit de réclamer pour ce bail abusif.

En prévision de cette échéance, nous avons stimulé les adoptions et limité les admissions de chiens. Avec succès, puisqu'à la clôture du bail, il ne restait plus qu'un seul chien disponible.

Dans l'intervalle, nous nous sommes mis en quête d'une nouvelle localisation.
Les problèmes rencontrés ces deux dernières années ont lourdement grevé notre trésorerie et aucun des legs successoraux qui nous ont été généreusement consentis à ce jour ne sont réalisés, puisque les testateurs sont encore tous en vie. Dans ces conditions, pas question d'acquisition et nous restons limités à la location.

Une opportunité s'est présentée sous la forme d'une maison, située tout à proximité à la fois de notre siège et de notre refuge de la "Maison de Suzy", rue de la Cible. Son loyer semblait modeste. En outre, son environnement paraissait d'emblée moins stressant. Autre avantage non négligeable, elle se trouvait aux abords d'un parc, l'idéal pour les promenades quotidiennes. Hélas pour nous, les propriétaires se sont ravisés et ont finalement décidé de continuer à occuper eux-mêmes leur bien. Nous sommes donc toujours en quête d'un nouveau lieu d'accueil pour nos toutous.

Nous avons cependant décidé de nous adapter afin d'être encore plus conformes à notre vocation urbaine. C'est pourquoi nous privilégierons l'accueil de chiens de tous âges et de toutes conditions physiques, même handicapés, comme toujours jusqu'ici, mais en accordant la préférence aux petits et moyens gabarits. Des partenariats avec quelques refuges campagnards offriraient aux plus grands des hébergements et des perspectives d'adoption plus adéquats. Les abandons sont de plus en plus nombreux ces derniers temps et notre capacité de placement n'est plus à démontrer. Nous nous interdisons toute perspective de renoncer à un tel outil de sauvetage. C'est notre devoir de poursuivre l'effort en songeant à tous les chiens orphelins qui comptent sur nous pour trouver une famille et une seconde chance. 
 
Dans l'état actuel des choses,  il apparaît qu'un nombre d'ordres permanents mensuels de 100 €, 50 €, ou 25 € devraient suffire à couvrir les dépenses de ce futur bail.

Nous lançons donc, d'ores et déjà, un appel en vue de la constitution de ce "FONDS MENSUEL LOYER" pour la future Maison des Chiens.

Si vous estimez qu'un don mensuel, quel qu'il soit, est compatible avec votre budget personnel, contactez votre banque et demandez-lui d'établir un ordre permanent mensuel à notre asbl, compte ING n° 310-0756115-86, avec la communication "CONTRIBUTION  LOYER  MAISON  DES  CHIENS". Vous le savez, "les petits ruisseaux font les grandes rivières" et sauver les animaux déshérités devient désormais un engagement social, l'oeuvre collective de tous les citoyens...

Vous avez toujours répondu "Présents" pour être à nos côtés dans toutes les épreuves. Nous savons que vous nous aiderez cette fois encore et vous en remercions d'avance, du fond de notre coeur.   

Repost 0
Published by asbl W.A.H.F. vzw - dans Actions
commenter cet article
20 juillet 2008 7 20 /07 /juillet /2008 12:17
Nous sommes très heureux de pouvoir vous annoncer ici que la belle Minouche peut désormais être considérée comme guérie. En effet, toutes ses brûlures sont à présent complètement cicatrisées et il ne reste plus maintenant qu'à faire preuve de patience en attendant que ses poils repoussent et que son pelage immaculé reprenne toute sa beauté.


Elle coule d'ores et déjà des jours tranquilles dans son nouveau foyer auprès de Véronique, qui l'avait trouvée en mai dernier, horriblement brûlée.
En la voyant se toiletter et se rouler de plaisir dans un rayon de soleil, il nous semble que ce moment de terreur commence à s'estomper dans sa mémoire. C'est sans doute la plus belle revanche que sa nature féline puisse opposer aux monstres humains qui l'ont un jour torturée juste pour s'amuser !


C'est là la seule ombre qui vient ternir notre joie. Malgré tous les appels aux témoignages, les auteurs de cet acte répugnant n'ont toujours pas été identifiés. Quoiqu'il en soit, nous ne renoncerons jamais à combattre cette violence urbaine aveugle. Et la blanche Minouche restera à jamais le symbole vivant de cette lutte.


Nous profitons de l'occasion pour remercier de tout coeur, au nom de Minouche, tous ceux et celles qui ont contribué à son sauvetage, soit par leurs dons, soit par leur présence et les bons soins qu'ils lui ont prodigués, surtout dans la phase la plus intensive de ceux-ci.
Cette période de présence de Minouche dans notre infirmerie restera un souvenir lumineux. En effet, au cours de notre carrière, il est rare que nous ayons eu une communication aussi intense entre un animal et ses soigneurs. Minouche est vraiment une petite chatte d'exception. Elle était "habitée" par une telle volonté de s'en sortir qu'elle la communiquait à chacun d'entre nous de façon sensible et beaucoup se sont sentis transformés par cette expérience particulière.
Bon vent, Minouche ! Dans quelques mois, tu seras à nouveau la plus belle des chattes et nous sommes remplis de joie en pensant au nombreuses années de bonheur insouciant qui t'attendent encore !
Repost 0
Published by asbl W.A.H.F. vzw - dans Actualités
commenter cet article
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 19:42

Ils coulent des jours sans histoires, parfois depuis si longtemps qu'ils ne pourraient plus se sentir mieux ailleurs. Chez nous, ils ont leurs petites habitudes, en douceur et sans stress. Ils s'y sentent chez eux, entourés de l'affection de tous. La plupart y achèveront probablement leur existence paisible, c'est du moins la sécurité que nous aimerions leur offrir grâce à votre aide.
En effet, les animaux âgés ont, eux aussi, droit à une belle retraite. Condamnés  à la suppression, ils n'auraient sans doute eu aucune chance ailleurs. La tendre reconnaissance qu'ils nous vouent démontre combien ils ressentent et apprécient ce bonheur "en plus".
Pour un petit refuge comme le nôtre, ils représentent une lourde charge. Ils ont plus souvent besoin que les autres de la visite du vétérinaire. Parfois, il faut leur donner une alimentation spéciale, plus coûteuse.
Vous pouvez nous aider à leur garantir jusqu'au bout les soins qu'ils méritent. Votre parrainage peut leur assurer la gamelle, les vaccins, les médicaments. Un simple ordre permanent à votre banque est un tout petit geste mais sa portée peut être énorme. Il sauvera une vie injustement oubliée.

Nourriture, friandises et accessoires sont également bienvenus, tout comme les promenades qui créent des liens et rompent l'isolement.
Vous voudriez faire le bonheur d'un animal mais les contraintes de votre vie ne vous permettent pas d'en détenir un vous-même.
Devenez donc PARRAIN ou MARRAINE d'un chien âgé ou d'un chat timide afin qu'ils aient, eux aussi, une famille.

Demandez notre formulaire de parrainage ou venez rendre visite à votre protégé quand vous en avez le loisir. Un moment de plaisir partagé qui ravit l'un comme l'autre. Pensez-y.

 

Nous lançons donc un appel aux dons. Si vous souhaitez contribuer au confort quotidien de ces animaux âgés et/ou handicapés, versez votre soutien récurrent - sous forme d'ordre permanent mensuel de la somme de votre choix - à notre compte
                     n° 310-0756115-86
            IBAN : BE78 3100 7561 1586
                    BIC : BBRUBEBB
                 
avec la communication :
"Parrainage" (et la précision éventuelle de l'animal que vous souhaitez privilégier).

A tous et, de tout coeur, un immense MERCI !!!!

 

 

Repost 0
Published by asbl W.A.H.F. vzw - dans Animaux à parrainer
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 20:01

Les images que vous découvrez ci-dessous sont difficiles à supporter !  Elles sont pourtant bien réelles et représentent l'état de la peau de la ravissante chatte toute blanche "Minouche" que Véronique découvrit un beau matin de mai 2008, dans l'escalier de son immeuble, porteuse d'affreuses brûlures calcinées. Non pas des brûlures de contact, comme on en trouve parfois chez les chats qui se sont imprudemment glissés sous le capot d'automobiles, mais bien plutôt des brûlures franches, provoquées par une flamme.

Sans vouloir jouer les "experts", nous avons pu déterminer sans difficulté que les lésions, qui se prolongent sur tout un côté du corps de l'animal, du cou jusqu'à la cuisse, ont très vraisemblablement été infligées à l'aide d'un "accélérateur de combustion" (essence, thérébentine,...). On peut aisément imaginer l'état de panique et de folle douleur qu'a dû ressentir cette adorable chatte quand le feu a envahi tout son flanc gauche en une fraction de seconde !  Et la souffrance des heures qui ont suivi, jusqu'à ce qu'elle atterrisse dans l'immeuble de Véronique et trouve enfin, auprès de cette amie des animaux, un peu de réconfort.

Hélas, de telles blessures ne peuvent guérir spontanément. A certains endroits, la peau, détruite jusqu'au 3e degré, dégageait la chair et l'exposait à l'infection. "Minouche"  est donc venue chez nous en hospitalisation.

Son traitement est comparable à celui des "grands brûlés". Les parties saines de sa peau sont recousues à intervalles réguliers et se cicatrisent à merveille. Entretemps, tous les 6 jours à peu près, la chatte est calmée, ses pansements sont retirés, les peaux et chairs mortes sont enlevées et les bords sains sont à nouveau suturés jusqu'à une cicatrisation complète. A chaque fois, elle reçoit un nouveau pansement afin de préserver sa peau fragile des agressions extérieures.

Un effort de longue haleine et un travail de patience infinie ! Après l'épreuve du traumatisme, "Minouche" nous impressionne aujourd'hui par son courage extraordinaire et les manifestations d'affection qu'elle distribue à tous ceux qui la soignent. Elle subit bravement toutes les étapes du traitement et du nursing et ne montre à aucun moment le moindre signe de rejet à l'égard de ses soigneurs. Nous sommes tous émus et touchés au plus haut point par l'attitude positive de cette petite chatte hors du commun qui force l'admiration.

Tous, du fond du coeur, nous te souhaitons, adorable "Minouche" ,un bon rétablissement.
Le chemin de ta revalidation n'est pas encore arrivé à son terme mais tu dois savoir que, de bout en bout, et jusqu'à ta complète récupération, tu pourras compter sur nous.

Nous poursuivons aussi l'enquête pour tenter d'identifier ceux qui t'ont tant fait souffrir.
S'ils sont découverts, nous mettrons tout en oeuvre pour qu'ils subissent une condamnation exemplaire
et  assez spectaculaire
pour que les éventuels candidats à de pareilles barbaries
en soient dissuadés à jamais par la peur du châtiment.


LE TRATEMENT DE "MINOUCHE" EST FORT LONG ET ONEREUX.
PLUSIEURS INTERVENTIONS SOUS TRANQUILLISANTS SONT NECESSAIRES.
ELLE RECOIT AUSSI DIVERS MEDICAMENTS ASSEZ COUTEUX.

SI VOUS VOULEZ PARTICIPER FINANCIEREMENT ET NOUS AIDER 
POUR LE SAUVETAGE  DE "MINOUCHE" ,
VERSEZ VOS DONS A UN DE NOS COMPTES
(VOIR CASE ICI A DROITE : "SOUTIEN")
AVEC LA COMMUNICATION :

"POUR MINOUCHE"

MERCI POUR ELLE !!!



Repost 0
Published by asbl W.A.H.F. vzw - dans Protection animale
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 09:13

Femelle de 3 ans.

Petite chatte noir et blanc à poil court avec une frimousse amusante en "masque de Zorro".

Timide et un peu craintive, elle s'adoucit pourtant sous les caresses qu'elle apprécie beaucoup.

 

A apprivoiser pour la vie !

Repost 0