Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aide

  • : Le blog de WAHF
  • Le blog de WAHF
  • : L'histoire de la W.A.H.F. commence en 1990 avec Lina, petite Teckel à poil dur, devenue paralysée de l'arrière-train à l'âge de trois ans suite à une hernie discale. Hormis son handicap, Lina - hélas aujourd'hui décédée - était une petite chienne dynamique, en pleine santé et respirant la joie de vivre.
  • Contact

Soutien financier

Voici les coordonnées bancaires des comptes sur lesquels vous pouvez verser
votre contribution à nos actions (dons ou cotisations).
Ne l'oubliez pas : nous ne sommes pas subsidiés ni subventionnés.
Le soutien de sympathisants comme vous est notre seule ressource. 

Compte ING:

310-0756115-86
IBAN: BE78 3100 7561 1586
BIC: BBRUBEBB

Compte La Poste:
000-0209480-57
IBAN: BE09 0000 2094 8057
BIC: BPOTBEB1

Agenda - Activités

* Chaque mercredi après-midi, de 14 h à 18 h : Brocante au profit de nos animaux à notre "Maison de Suzy" - rue de la Cible, 19 à 1030 Bruxelles.

* Chaque week-end (samedi et dimanche) et les jours fériés,  de 11 h à 15 h : ouverture de notre Boutique au Centre-Ville - rue des Capucins, 33 à 1000 Bruxelles (près de la place du Jeu de Balle).

Deux adresses pour venir chiner et peut-être découvrir l'objet qui vous séduira ou vous amusera. En l'achetant, vous contribuerez au financement de nos actions. Soyez bienvenus !

18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 20:01

Les images que vous découvrez ci-dessous sont difficiles à supporter !  Elles sont pourtant bien réelles et représentent l'état de la peau de la ravissante chatte toute blanche "Minouche" que Véronique découvrit un beau matin de mai 2008, dans l'escalier de son immeuble, porteuse d'affreuses brûlures calcinées. Non pas des brûlures de contact, comme on en trouve parfois chez les chats qui se sont imprudemment glissés sous le capot d'automobiles, mais bien plutôt des brûlures franches, provoquées par une flamme.

Sans vouloir jouer les "experts", nous avons pu déterminer sans difficulté que les lésions, qui se prolongent sur tout un côté du corps de l'animal, du cou jusqu'à la cuisse, ont très vraisemblablement été infligées à l'aide d'un "accélérateur de combustion" (essence, thérébentine,...). On peut aisément imaginer l'état de panique et de folle douleur qu'a dû ressentir cette adorable chatte quand le feu a envahi tout son flanc gauche en une fraction de seconde !  Et la souffrance des heures qui ont suivi, jusqu'à ce qu'elle atterrisse dans l'immeuble de Véronique et trouve enfin, auprès de cette amie des animaux, un peu de réconfort.

Hélas, de telles blessures ne peuvent guérir spontanément. A certains endroits, la peau, détruite jusqu'au 3e degré, dégageait la chair et l'exposait à l'infection. "Minouche"  est donc venue chez nous en hospitalisation.

Son traitement est comparable à celui des "grands brûlés". Les parties saines de sa peau sont recousues à intervalles réguliers et se cicatrisent à merveille. Entretemps, tous les 6 jours à peu près, la chatte est calmée, ses pansements sont retirés, les peaux et chairs mortes sont enlevées et les bords sains sont à nouveau suturés jusqu'à une cicatrisation complète. A chaque fois, elle reçoit un nouveau pansement afin de préserver sa peau fragile des agressions extérieures.

Un effort de longue haleine et un travail de patience infinie ! Après l'épreuve du traumatisme, "Minouche" nous impressionne aujourd'hui par son courage extraordinaire et les manifestations d'affection qu'elle distribue à tous ceux qui la soignent. Elle subit bravement toutes les étapes du traitement et du nursing et ne montre à aucun moment le moindre signe de rejet à l'égard de ses soigneurs. Nous sommes tous émus et touchés au plus haut point par l'attitude positive de cette petite chatte hors du commun qui force l'admiration.

Tous, du fond du coeur, nous te souhaitons, adorable "Minouche" ,un bon rétablissement.
Le chemin de ta revalidation n'est pas encore arrivé à son terme mais tu dois savoir que, de bout en bout, et jusqu'à ta complète récupération, tu pourras compter sur nous.

Nous poursuivons aussi l'enquête pour tenter d'identifier ceux qui t'ont tant fait souffrir.
S'ils sont découverts, nous mettrons tout en oeuvre pour qu'ils subissent une condamnation exemplaire
et  assez spectaculaire
pour que les éventuels candidats à de pareilles barbaries
en soient dissuadés à jamais par la peur du châtiment.


LE TRATEMENT DE "MINOUCHE" EST FORT LONG ET ONEREUX.
PLUSIEURS INTERVENTIONS SOUS TRANQUILLISANTS SONT NECESSAIRES.
ELLE RECOIT AUSSI DIVERS MEDICAMENTS ASSEZ COUTEUX.

SI VOUS VOULEZ PARTICIPER FINANCIEREMENT ET NOUS AIDER 
POUR LE SAUVETAGE  DE "MINOUCHE" ,
VERSEZ VOS DONS A UN DE NOS COMPTES
(VOIR CASE ICI A DROITE : "SOUTIEN")
AVEC LA COMMUNICATION :

"POUR MINOUCHE"

MERCI POUR ELLE !!!



Repost 0
Published by asbl W.A.H.F. vzw - dans Protection animale
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 09:13

Femelle de 3 ans.

Petite chatte noir et blanc à poil court avec une frimousse amusante en "masque de Zorro".

Timide et un peu craintive, elle s'adoucit pourtant sous les caresses qu'elle apprécie beaucoup.

 

A apprivoiser pour la vie !

Repost 0
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 13:08
Mâle castré de 3 ans.

Joli croisé Basset-Griffon au poil frisé blanc et gris et aux oreilles pendantes. De taille petite-moyenne, au corps allongé, mais court sur pattes.

Très gentil, affectueux et sociable. Joueur et irrésistible ! Mais curieusement méfiant au premier abord avec les personnes qu'il ne connaît pas. A été élevé avec de jeunes enfants. Son éducation présente toutefois quelques lacunes et doit donc encore être achevée. Il est aussi carrément hypertonique et il est souhaitable de lui offrir beaucoup d'activité physique..
Repost 0
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 08:11

En 2007, 2008 et 2009, comme chaque année, la société ANISERCO et ses magasins Tom & Co ont organisé des campagnes de récolte de vivres sous l’enseigne « Les Ecuelles du Cœur »


A cette occasion, nous étions invités en 2007 par le magasin de La Hulpe-Genval et son gérant Monsieur Tonglet. Une fois de plus, grâce à cette sympathique collaboration, la clientèle a su se montrer généreuse et garnir, pour plusieurs mois, nos étagères, d’aliments destinés à nos petits protégés. Nous remercions encore très chaleureusement le personnel de ce magasin et les bénévoles qui ont animé cette collecte en faveur de nos animaux.

Pour des raisons de proximité et d’accès de nos effectifs volontaires, notre participation à la campagne de récolte de vivres de l'été 2008 et des deux saisons de 2009 s’est effectuée au
  magasin TOM & Co de Molenbeek – avenue Joseph Baeck, 28 à 1080 Bruxelles ainsi qu’au magasin TOM & Co de 1030 Schaerbeek – rue Henri Jacobs, 34

 

  A notre grande joie, ces deux collectes
ont eu un résultat dépassant nos espérances
puisque les clients des deux magasins
ont offert, pour nos animaux,
quatre tonnes de nourriture
et de litière au cours des deux saisons
NOUS LES EN REMERCIONS CHALEUREUSEMENT !.

En outre, beaucoup d'animaux ont été adoptés
grâce à cette opération de présence sur le terrain.

Nous tenons à remercier tout particulièrement les
gérants (Mme Schrouben à Schaerbeek et M. Manconi à Molenbeek) et le personnel des deux magasins qui nous ont accueillis de façon très sympathique, mais aussi les bénévoles dévoués qui
ont assuré l'animation sur place : Caroline et Pierrot, qui ont été là tous les jours; Iliass, Hamid et Aurore, qui les ont assistés quelquefois
et aussi Claire, Greg et Geoffroy, qui ont effectué le transport
des denrées, à mesure qu'elles étaient récoltées.

UNE BELLE REUSSITE qui doit tout à la bonne volonté de chacun.

Nous vous donnons, d'ores et déjà, rendez-vous pour

la récolte de février 2010

Nous espérons vous y revoir nombreux et toujours aussi généreux.
La crise économique nous amène à compter, plus que jamais, sur votre solidarité.
Pour nos petits amis, d'ores et déjà, 
un immense MERCI
d'avance.  


Repost 0
Published by WAHF - dans Actualités
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 07:33

Malgré les précautions prises au moment de confier l’avenir de nos animaux aux adoptants, il arrive que certains de ceux-ci, animés par de mauvaises intentions, trompent notre vigilance.

Nous étions mi-octobre 2005 quand une habitante de Neder-Over-Hembeek nous signala qu’une chienne  (Bull-Terrier) blanche prénommée « Jada » se trouvait en détresse dans un terrain vague appartenant à la commune.
Au premier abord, sceptiques, nous nous rendîmes sur place et trouvâmes, à notre grande consternation, la pauvre « Jada » enfermée dans un petit cabanon de jardinier en bois, complètement amaigrie et la tête couverte de blessures que nous avons d’abord identifiées comme des  cicatrices de combats.
Quelques mètres plus loin, dans une baraque en planches se trouvait, attaché à une courte chaîne, un American Staff mâle, lui aussi très émacié et hagard. Le témoignage de la dame vint nous éclairer sur la situation.



Michaël, qui avait adopté « Jada » chez nous deux mois plus tôt, avait séquestré, avec l’aide de sa petite bande de copains, un Rottweiler ; une petite Staff adoptée chez Veeweyde et prénommée « Tequila » ; « Kao », le compagnon d’infortune de « Jada », adopté chez « Animaux en Péril », et notre malheureuse Bull-Terrier, dans ces ruines de remises avec la complicité d’un officier de la police locale !!!.
Les deux premiers avaient déjà disparu, on ne sait trop où et les deux derniers croupissaient encore dans leurs lugubres prisons. Tout laissait supposer que ces chiens étaient destinés à participer à des combats. D’ailleurs les jeunes avaient été vus occupés à leur faire subir un entraînement dans ce sens.

Au vu de ces éléments, nous n’avons pas hésité et saisi sur- le- champ la pauvre « Jada » laissant à contre-cœur « Kao », pour lequel nous ne pouvions rien dans l’immédiat.

Nous avertîmes directement « Animaux en Péril » qui dépêcha une équipe sur les lieux pour saisir, à son tour, l’American Staff. Plainte fût aussitôt déposée auprès de la police locale et les vétérinaires des deux associations dressèrent un constat catastrophique de l’état des deux chiens.

Tous les éléments étaient donc réunis pour nous constituer partie civile et poursuivre le responsable de ces maltraitances. « Animaux en Péril » et la « Chaîne Bleue Mondiale » nous rejoignirent dans cette démarche.



Quelques mois plus tard, Michaël comparut devant le tribunal de 1ere Instance de Bruxelles, et bien qu’un doute subsistât quant à sa réelle intention d’organiser des combats de chiens, il dut bien admettre qu’il les avait torturés inutilement.

Le verdict fût exemplaire puisque Michaël fût condamné à 1 mois de prison avec sursis, assorti d’une lourde amende et de l’interdiction (à vie) de détenir désormais un animal de compagnie.




Pendant ce temps, « Jada »,  revenue chez nous,  ne semblait pas très affectée par son séjour en enfer. Dès son retour au chenil, elle  manifestait le même enthousiasme pour les gamelles et les promenades qu’avant sa malencontreuse adoption. Elle qui avait perdu la moitié de son poids, l’a regagné et même dépassé en moins de 2 mois !

C’est donc toute ragaillardie qu’elle fit la connaissance d’Angélique qui eut un coup de cœur pour elle et lui offrit un bel avenir de « chien gâté et choyé » dont elle jouira très longtemps, nous l’espérons. D’après les renseignements obtenus chez « Animaux en Péril », il en va de même pour Kao, lui aussi accueilli au sein d’une famille aimante. Une belle revanche sur le sort pour ces deux victimes d’un lamentable projet dont nous avons heureusement pu interrompre à temps la réalisation.


Osons souhaiter que cet exemple découragera radicalement ceux qui imagineraient pouvoir se livrer à ce genre d’activité barbare ! 

 

 

Repost 0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 10:49







Mâle castré né en 2006

Petit matou blanc et noir tout rond et trapu.  

Très indépendant et un peu farouche, il sait cependant se donner à qui se montre assez patient pour attendre qu'il soit à l'aise.

 

Trop craintif cependant pour espérer être adopté.... 

Repost 0
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 21:08

 Mâle né en 2005.

Joli chat à la robe blanche marquée de larges pastilles noires. 

Gentil et gourmand, il se montre timide avec les inconnus, mais ne tarde pas à faire montre d'amitié dès qu'il prend confiance. Il devient alors un chat très doux. 

 

Mais reste trop farouche pour pouvoir être adopté.

Repost 0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 21:15

 Femelle née en 2000

Belle petite chatte à la robe tigrée gris et beige avec taches rousses.. 

Jadis extrêmement farouche, elle s'est peu à peu apprivoisée. Elle provenait pourtant d'une maison où elle était arrivée toute petite... Comme elle est chez nous depuis bientôt 8 ans et qu'elle souffre d'une rhinite allergique chronique, on peut la parrainer. 

Repost 0
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 19:22
Habituation

On parle d'habituation quand il y a perte de réaction à un stimulus, et de sensibilisation.

Certaines circonstances négatives peuvent entraîner chez un animal phobies, névroses ou angoisses.
Comme la crainte du bruit que fait un aspirateur, auquel le chat n'a pas été habitué, ou la peur des cris des enfants, etc...


Le conditionnement


On réalise un conditionnement en associant un comportement et un signal.

Ce signal, ou stimulus, qui semble arbitraire au chat dans un premier temps, doit prendre pour lui une valeur affective et un sens.

Le processus prend forcément un certain temps. Les expériences de conditionnement les plus connues sont celles que Pavlov a réalisées sur des chiens.

Un chat qui s'enfuit quand on veut le mettre dans son panier de transport réagit en fait à un conditionnement : il a associé son panier au fait qu'on l'emmenait souvent ainsi chez le vétérinaire, pour lui faire subir quelque chose de désagréable.

Le chat qui utilise son bac à litière est également conditionné : le soulagement que lui apporte l'excrétion est associé au bac à litière. Le chat se met alors à l'utiliser systématiquement comme lieu d'aisance.


Sensibilisation

Entre la deuxième et la neuvième semaine de leur existence, les chatons passent par une importante phase d'apprentissage.
C'est pendant cette période qu'ils s'adaptent à leur environnement. Ils s'habituent à certaines choses, ont peur quand ils sont confrontrés à des événements auxquels ils ne sont pas habitués.

Si, pendant cette période, le chaton est privé de certains stimuli, ceux-ci créeront chez lui, quand il sera adulte, la peur ou une réaction exagérée.
Repost 0
Published by WAHF - dans Conseils
commenter cet article
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 18:41
Le saviez-vous ?
  • Certains médicaments existent sous forme solide et sous forme liquide.
    Renseignez vous auprès de votre vétérinaire.
  • On peut faire faire une inhalation à un chat en l'enfermant dans son panier de transport et en le plaçant dans un grand carton avec l'inhalation.
  • Il est assez facile d'administrer un médicament liquide ou en pâte à un chat à l'aide d'une seringue en plastique, glissée sur le côté de la bouche de l'animal, derrière les dents.

Par voie cutanée
A deux, il est assez facile de faire des piqûres sous-cutanées à un chat, même s'il ne coopère pas. Votre vétérinaire vous montrera comment procéder.
Mais il vaut mieux laisser au praticien le soin de faire les piqûres intraveineuses et intramusculaires.

Après administration d'un médicament, n'oubliez pas de caresser abondamment votre chat.

Par voie orale
Les chats aiment rarement avaler les médicaments par voie orale, en particulier les comprimés, ainsi que les liquides et les pâtes au goût amer.
Certains chats résistent activement et font même semblant de prendre les médicaments, pour les recracher peu après.

Certains acceptent d'avaler les comprimés qu'on leur glisse au fond de la gorge, mais pas tous.
Pour ces derniers, on peut enduire les comprimés de beurre, ce qui les fait "glisser" plus facilement. Sachez aussi qu'il existe des distributeurs de pilules ou de gouttes, qu'on utilise d'une main, et qui rendent la manoeuvre beaucoup plus facile.

Les poudres et les comprimés broyés peuvent être mélangés à du beurre, du miel et du lait concentré, que l'on appliquera sur les pattes du chat.
En se léchant, l'animal absorbera le médicament. On peut également appliquer ce mélange autour de la bouche.

Les liquides peuvent être administrés avec un compte-gouttes, une pipette ou une seringue en plastique (sans son aiguille), qu'on introduit au fond de la gorge de l'animal ou sur le côté de la bouche.

Les médicaments présentés sous forme de pâte peuvent aussi être administrés avec une seringue (souvent d'ailleurs, les vermifuges sont des pâtes vendues dans des seringues graduées prêtes à l'emploi).


Par voie rectale
Si vous devez soigner votre chat avec des suppositoires, il est conseillé d'enduire au préalable ces derniers de vaseline.

Après introduction du suppositoire, plaquez la queue de l'animal contre son arrière-train.

Repost 0
Published by WAHF - dans Conseils
commenter cet article