Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aide

  • : Le blog de WAHF
  • Le blog de WAHF
  • : L'histoire de la W.A.H.F. commence en 1990 avec Lina, petite Teckel à poil dur, devenue paralysée de l'arrière-train à l'âge de trois ans suite à une hernie discale. Hormis son handicap, Lina - hélas aujourd'hui décédée - était une petite chienne dynamique, en pleine santé et respirant la joie de vivre.
  • Contact

Soutien financier

Voici les coordonnées bancaires des comptes sur lesquels vous pouvez verser
votre contribution à nos actions (dons ou cotisations).
Ne l'oubliez pas : nous ne sommes pas subsidiés ni subventionnés.
Le soutien de sympathisants comme vous est notre seule ressource. 

Compte ING:

310-0756115-86
IBAN: BE78 3100 7561 1586
BIC: BBRUBEBB

Compte La Poste:
000-0209480-57
IBAN: BE09 0000 2094 8057
BIC: BPOTBEB1

Agenda - Activités

* Chaque mercredi après-midi, de 14 h à 18 h : Brocante au profit de nos animaux à notre "Maison de Suzy" - rue de la Cible, 19 à 1030 Bruxelles.

* Chaque week-end (samedi et dimanche) et les jours fériés,  de 11 h à 15 h : ouverture de notre Boutique au Centre-Ville - rue des Capucins, 33 à 1000 Bruxelles (près de la place du Jeu de Balle).

Deux adresses pour venir chiner et peut-être découvrir l'objet qui vous séduira ou vous amusera. En l'achetant, vous contribuerez au financement de nos actions. Soyez bienvenus !

12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 08:40
Vous avez sans doute tous présent en mémoire le cas de Minouche, la jolie chatte blanche que des jeunes Bruxellois avaient brûlée au 3e degré sur 30 % du corps, à l'aide d'un accélérant. Soignée dans notre refuge, Minouche avait merveilleusement récupéré et elle coule aujourd'hui des jours heureux avec Véronique qui l'avait adoptée dès sa guérison. Hélas, ses tortionnaires n'ont jamais pu être identifiés malgré les nombreux appels aux témoignages.

L'actualité récente vient de nous rappeler que ce type de cruauté existe toujours.
Le cas du petit chien Mambo - que nous détaillons ci-dessous - connaît néanmoins une conclusion plus intéressante puisque l'un de ses deux bourreaux, heureusement confondus, vient de faire l'objet d'une condamnation exemplaire.

Dans la nuit du 9 au 10 août, Mambo, un petit chien, sans doute abandonné, erre dans les rues d'Espira-de-l'Agly, un village situé près de Perpignan, à la recherche de nourriture, d'un coin pour dormir, ou en quête d'un peu d'affection.

Il s'approche alors, en toute confiance, d'un groupe de jeunes. Ce geste d'innocence va lui coûter trés cher ! Melle L, âgée de 22 ans, attrape l'animal, le maintient, afin que son complice M.D., âgé de 17 ans, l'asperge d'essence à 2 reprises puis met le feu à la pauvre bête. L'horreur absolue ! Mambo ne sera retrouvé que le lendemain, brûlé aux 2e et 3e degré sur 40% de son corps. Il est alors confié à la SPA de Perpignan pour être soigné. Mambo souffre tellement qu'il doit être anesthésié à chaque fois que ses pansements sont changés, mais il se bat pour vivre !

Une vague d'emotion ébranle le village, puis c'est toute la France qui s'émeut. L'émotion s'étend même au delà des frontières. Manifestations d'habitants, forums sur internet, pétition (11 000 signatures)... En quelques jours le petit chien, baptisé Mambo, devient un symbôle de la maltraitance animale.
Des milliers de Français réagissent, parmi lesquels Alain Delon, Zinédine Zidane ou encore Michel Drucker. La SPA de Perpignan reçoit médicaments et dons pour Mambo.

Suite à la plainte de la SPA, la Fondation Brigitte Bardot et la Fondation 30 Millions d'Amis se sont immédiatement portées parties civiles.

Un mois après, l'un des deux accusés, Melle L., la jeune femme de 22 ans soupçonnée d'avoir participé à cet acte, a comparu devant le tribunal correctionnel de Perpignan, qui l'a condamnée, ce mardi 15 septembre 2009, à 1 an de prison, dont 6 mois fermes, 5 ans d'interdiction de détenir un animal, et 18 mois d'interdiction de rencontrer son complice M.D. La Fondation Brigitte Bardot a obtenu 500 € au titre de dommages et intêrets et 500 € au titre de l'article 475-1 du code de procédure pénale

L'autre personne impliquée, M.D., mineur de 17 ans, comparaîtra devant une autre juridiction pour ces faits. Son jugement aura lieu en décembre 2009.  Malheureusement, aucun verdict, aucune punition n'effacera la souffrance qu'a subie ce petit chien, encore une fois, victime du seul animal terrestre capable d'une si grande cruauté : l'homme. Mais nous sommes certains que l'amour et l'attention de Mme Dany Goisé, bénévole à la SPA, qui va adopter Mambo lorsque ses soins seront terminés, viendront à bout de toutes ses plaies, qu'elles soient dans sa chair, dans sa tête ou dans son coeur.

Mambo est sorti d'affaire

Brûlé sur plus de 40% du corps, Mambo est aujourd'hui quasiment sorti d'affaire malgré l'importance de ses plaies.Toujours soigné en clinique vétérinaire, le petit chien rejoindra bientôt le domicile de sa nouvelle maîtresse, Dany Goisé, bénévole de la SPA et restauratrice à Espira-de-l'Agly, qui l'avait trouvé agonisant dans les rues du village, le lendemain de son agression. Si Mambo est encore couvert de bandages, Dany Goisé a affirmé qu'il « boit, s’alimente et remue la queue quand on s’approche de lui » à présent.

Pour Dany Goisé et son époux, l'engouement médiatique que suscite cette histoire est quelque peu déroutant. Ils ont reçu à ce jour plus de 14 000 € de la part de stars et d'anonymes, d'incalculables manifestations de soutien et ont dû s'habituer à parler devant des caméras. « L'équipe de 30 Millions d'amis est venue tourner un reportage toute la journée chez nous. Et pour le procès, nous avons été contactés par de très nombreuses associations, la Fondation Brigitte Bardot, la S.P.A., et d'autres, qui nous ont annoncé leur présence. Plus de 700, peut-être 1000 personnes ! Drucker a envoyé un chèque de 800 €», a déclaré Dany.
Entouré de tous les soins par les bénévoles du refuge de Perpignan où il a été recueilli, Mambo reprend peu à peu goût à la vie.

Son regard est encore sous l'emprise des antidouleurs mais sa truffe est à nouveau humide et Mambo s'anime de plus en plus. " Il nous fait la fête quand nous arrivons, se réjouit Dany Goisé, sa future adoptante. Il remue son moignon de queue et tente de se dresser sur ses pattes pour nous faire des bisous." Enquêtrice pour la SPA, des horreurs, Dany en a vu un certain nombre. "Mais ce qui s'est passé là, ce qu'a vécu Mambo, c'est profondément terrible !"

Lorsqu'elle évoque le sort du petit chien et qu'elle se souvient de l'état dans lequel elle l'a retrouvé, son émotion est palpable, sa voix tremble. Rage, stupéfaction, colère, tristesse... Dany ne sait plus très bien quel sentiment l'assaille. "On s'occupe de lui autant que l'on peut. On change ses pansements et son couchage deux fois par jour. Ce qui nous rassure, c'est qu'il mange et qu'il boit bien."

Evidemment, les séquelles vont être sérieuses. Mambo devra rester au dispensaire quelque temps sous haute surveillance. "Je ne sais pas quelles vont être ses peurs ? avoue Dany. Peut-être qu'un briquet le fera fuir ou qu'il décidera que ses pires ennemis ont deux pattes et qu'il faut s'en méfier à vie... Je ne sais pas... Mais j'espère lui redonner le goût de vivre et parvenir à lui faire comprendre que tous les hommes ne sont pas des monstres."
Pour preuve, les courriers et les dons qui affluent depuis maintenant plus d'un mois au refuge. "C'est émouvant de voir des dons envoyé par des personnes dont on imagine bien que les revenus doivent être modestes." Et Dany de conclure : "Et les lettres... Des mots tous plus gentils les uns que les autres."

Plusieurs pétitions circulent déjà sur Internet et la pression populaire et médiatique s'est encore accrue ces derniers jours au point de donner un coup de fouet à l'organe judiciaire. .

D'ici là, Mambo pourrait bien avoir rejoint le premier pensionnaire de Dany, Rocky, un petit croisé Labrit-Griffon, adopté au refuge il y a trois ans !




Partager cet article

Repost 0
Published by asbl W.A.H.F. vzw - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

bombart laetitia 31/03/2010 23:42


bonsoir, je viens de lire la triste histoire de cette pauvre bête qui me touche très fortement au point ou j en pleure ! Que les gens qui inflige de tels choses aux animaux aillent en enfer !!!


Patrick 12/11/2009 09:32


Dégueulasse en plus 500 euros paieront mm pas les soins6 mois ce n'est rien sans compter qu il peut ravoir 1 animal d'ici 5 ans S'il avait agit ainsi avec 1 enfant qu'aurait fait le juge?


association bastet 14/10/2009 14:38


J'ai les larmes aus yeux, une telle souffrance, c'est indicible, une telle cruauté
Nath