Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aide

  • : Le blog de WAHF
  • Le blog de WAHF
  • : L'histoire de la W.A.H.F. commence en 1990 avec Lina, petite Teckel à poil dur, devenue paralysée de l'arrière-train à l'âge de trois ans suite à une hernie discale. Hormis son handicap, Lina - hélas aujourd'hui décédée - était une petite chienne dynamique, en pleine santé et respirant la joie de vivre.
  • Contact

Soutien financier

Voici les coordonnées bancaires des comptes sur lesquels vous pouvez verser
votre contribution à nos actions (dons ou cotisations).
Ne l'oubliez pas : nous ne sommes pas subsidiés ni subventionnés.
Le soutien de sympathisants comme vous est notre seule ressource. 

Compte ING:

310-0756115-86
IBAN: BE78 3100 7561 1586
BIC: BBRUBEBB

Compte La Poste:
000-0209480-57
IBAN: BE09 0000 2094 8057
BIC: BPOTBEB1

Agenda - Activités

* Chaque mercredi après-midi, de 14 h à 18 h : Brocante au profit de nos animaux à notre "Maison de Suzy" - rue de la Cible, 19 à 1030 Bruxelles.

* Chaque week-end (samedi et dimanche) et les jours fériés,  de 11 h à 15 h : ouverture de notre Boutique au Centre-Ville - rue des Capucins, 33 à 1000 Bruxelles (près de la place du Jeu de Balle).

Deux adresses pour venir chiner et peut-être découvrir l'objet qui vous séduira ou vous amusera. En l'achetant, vous contribuerez au financement de nos actions. Soyez bienvenus !

18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 20:01

Les images que vous découvrez ci-dessous sont difficiles à supporter !  Elles sont pourtant bien réelles et représentent l'état de la peau de la ravissante chatte toute blanche "Minouche" que Véronique découvrit un beau matin de mai 2008, dans l'escalier de son immeuble, porteuse d'affreuses brûlures calcinées. Non pas des brûlures de contact, comme on en trouve parfois chez les chats qui se sont imprudemment glissés sous le capot d'automobiles, mais bien plutôt des brûlures franches, provoquées par une flamme.

Sans vouloir jouer les "experts", nous avons pu déterminer sans difficulté que les lésions, qui se prolongent sur tout un côté du corps de l'animal, du cou jusqu'à la cuisse, ont très vraisemblablement été infligées à l'aide d'un "accélérateur de combustion" (essence, thérébentine,...). On peut aisément imaginer l'état de panique et de folle douleur qu'a dû ressentir cette adorable chatte quand le feu a envahi tout son flanc gauche en une fraction de seconde !  Et la souffrance des heures qui ont suivi, jusqu'à ce qu'elle atterrisse dans l'immeuble de Véronique et trouve enfin, auprès de cette amie des animaux, un peu de réconfort.

Hélas, de telles blessures ne peuvent guérir spontanément. A certains endroits, la peau, détruite jusqu'au 3e degré, dégageait la chair et l'exposait à l'infection. "Minouche"  est donc venue chez nous en hospitalisation.

Son traitement est comparable à celui des "grands brûlés". Les parties saines de sa peau sont recousues à intervalles réguliers et se cicatrisent à merveille. Entretemps, tous les 6 jours à peu près, la chatte est calmée, ses pansements sont retirés, les peaux et chairs mortes sont enlevées et les bords sains sont à nouveau suturés jusqu'à une cicatrisation complète. A chaque fois, elle reçoit un nouveau pansement afin de préserver sa peau fragile des agressions extérieures.

Un effort de longue haleine et un travail de patience infinie ! Après l'épreuve du traumatisme, "Minouche" nous impressionne aujourd'hui par son courage extraordinaire et les manifestations d'affection qu'elle distribue à tous ceux qui la soignent. Elle subit bravement toutes les étapes du traitement et du nursing et ne montre à aucun moment le moindre signe de rejet à l'égard de ses soigneurs. Nous sommes tous émus et touchés au plus haut point par l'attitude positive de cette petite chatte hors du commun qui force l'admiration.

Tous, du fond du coeur, nous te souhaitons, adorable "Minouche" ,un bon rétablissement.
Le chemin de ta revalidation n'est pas encore arrivé à son terme mais tu dois savoir que, de bout en bout, et jusqu'à ta complète récupération, tu pourras compter sur nous.

Nous poursuivons aussi l'enquête pour tenter d'identifier ceux qui t'ont tant fait souffrir.
S'ils sont découverts, nous mettrons tout en oeuvre pour qu'ils subissent une condamnation exemplaire
et  assez spectaculaire
pour que les éventuels candidats à de pareilles barbaries
en soient dissuadés à jamais par la peur du châtiment.


LE TRATEMENT DE "MINOUCHE" EST FORT LONG ET ONEREUX.
PLUSIEURS INTERVENTIONS SOUS TRANQUILLISANTS SONT NECESSAIRES.
ELLE RECOIT AUSSI DIVERS MEDICAMENTS ASSEZ COUTEUX.

SI VOUS VOULEZ PARTICIPER FINANCIEREMENT ET NOUS AIDER 
POUR LE SAUVETAGE  DE "MINOUCHE" ,
VERSEZ VOS DONS A UN DE NOS COMPTES
(VOIR CASE ICI A DROITE : "SOUTIEN")
AVEC LA COMMUNICATION :

"POUR MINOUCHE"

MERCI POUR ELLE !!!



Partager cet article

Repost 0
Published by asbl W.A.H.F. vzw - dans Protection animale
commenter cet article

commentaires

félinfélé 23/10/2009 18:13


Comment certains "humains" peuvent-ils arriver à tant de cruauté, d'abjection? Je suis anéanti quand je vois ces animaux qui nous apportent de l'amour et demandent si peu, maltraités de la sorte.
Merci à vous et à tous ceux qui œuvrent pour les sauver.
quant à ceux qui ont fait ça, une bonne corde devrait être la seule réponse.


Burton Jean-Pol 30/09/2009 12:34


Avec Mambo, en France et suite à un mouvement populaire et une pétition,une condamnation a été prononcée, espérons qu'il en sera de même pour le mineur, pas de pardon!!!
En Belgique une condamnation de prison ferme a été infligée pour pratiquement les mêmes atrocités sauf que le chien est mort.
Il est temps de changer les choses avant qu'il ne soit trop tard, la justice doit sévir contre ces barbares qui méritent le bûcher (oeil pour oeil...)


asbl W.A.H.F. vzw 14/10/2009 13:35



Nous sommes tout à fait d'accord avec vous ! Hélas, pour la cas de Minouche, les auteurs n'ont jamais pu être démasqués. D'après nos informations, il y aurait bien eu des témoins, mais ils ont
choisi de se taire, de crainte des représailles. Ce problème est aussi une composante fréquente de la propagation de la violence urbaine par la relative (ou du moins provisoire) impunité qu'il
procure.



Céline 30/09/2009 10:01


Bonjour,

Je voulais vous dire merci pour ce que vous avez fait (et pour ce que vous faites pour les autres chats).

Je n'ai pas beaucoup de moyens, et 3 chats chez moi je ne sais pas vous soutenir financièrement, mais je suis de tout coeur avec vous, et avec cette pauvre minette, j'en ai encore le coeur tout
retourné.......

C'est horrible.... j'ai porté plainte pour une vidéo qui circule actuellement sur youtube de jeunes enf....és qui shoot dans un chat..................... je ne sais pas si ça aura des
suites............

Je me demande souvent pourquoi est-ce si compliqué d'avoir du respect pour les êtres vivants......

Encore merci pour tout ce que vous faites.

Céline.


asbl W.A.H.F. vzw 14/10/2009 13:45



Nous sommes tout à fait d'accord avec vous ! Hélas, pour la cas de Minouche, les auteurs n'ont jamais pu être démasqués. D'après nos informations, il y aurait bien eu des témoins, mais ils ont
choisi de se taire, de crainte des représailles. Ce problème est aussi une composante fréquente de la propagation de la violence urbaine par la relative (ou du moins provisoire) impunité qu'il
procure.



Lesage c 30/09/2009 07:35


Honte à ceux qui s'attaquent cruellement à des êtres vivants sans défense que sont les animaux en général !
J'espère qu'un jour le législateur prendra des mesures et qu'enfin l'animal ne sera plus considéré comme une "chose" mais comme un être vivant à part entière et ceux qui porteront la main sur eux
seront punis comme s'ils portaient la main sur un enfant. Tout ce que méritent ces criminels est la prison et les travaux forcés...

CL , expert judiciaire


asbl W.A.H.F. vzw 14/10/2009 13:46



Nous sommes tout à fait d'accord avec vous ! Hélas, pour la cas de Minouche, les auteurs n'ont jamais pu être démasqués. D'après nos informations, il y aurait bien eu des témoins, mais ils ont
choisi de se taire, de crainte des représailles. Ce problème est aussi une composante fréquente de la propagation de la violence urbaine par la relative (ou du moins provisoire) impunité qu'il
procure.



pierrot 09/09/2009 14:31

je comprend que cette barbarie est ignoble et que peux de personne l'accepte et comment voulez vous qu'on condanne les gens pour ce genre de faits etant donner qu'en belgique on permet de tuer impunement et qu'on ne fais deja rien pour les etre humains qui vivent et dorment a la rue. C'est qu'on apelle un pays de droit creer par vos votes.Aussi par nos amis ecologistes donc quoi qu'il en soit il faut assumer.
Maintenant regardont cela autrement si vous aller en Inde par exemple et que vous rencontrer un chaton vous le tuerai pour qu'un enfant ne meurt pas de faim c'est qu'on apelle un pays sous dévelopé. Alors ou est votre justice ce sont qui crient le plus qui commettent le plus.